Revenu maximum

IL NE FAUT PAS SE CONTENTER
D'UN SALAIRE MAXIMUM



Revenu maximum L'argent n'a pas de valeur absolue Ils sont riches grâce aux pauvres Economie, mensonges et manipulations Pouvoir d'achat, emploi, sécurité... Revenu maximum et pas salaire maximum

Il ne faut surtout pas confondre le plafonnement des salaires avec le plafonnement des revenus. Si certains parlent d'un salaire maximum, c'est surtout pour éviter de parler d'un revenu maximum. Le salaire maximum est un leurre, qui ne peut en aucun cas avoir les effets d'un revenu maximum.

Un salaire maximum ne supprimera jamais les riches. Bill Gates, Michel-Edouard Leclerc, Johnny Halliday et Zinedine Zidane ne sont pas riches grâce à leur salaire. Le salaire, c'est le revenu des pauvres. Pour les riches, il y a les placements, les revenus immobiliers, les revenus publicitaires... il y a rarement un salaire.

Tous ceux qui proposent le salaire maximum comme pendant au SMIG, c'est pour éviter de proposer le revenu maximum. On stigmatise une partie des riches (les grands patrons et leurs salaires), pour mieux faire oublier les Johnny et autres Zidane. Cette stigmatisation est surtout visible dans les médias, et en particulier à la télé, parce que la télé c'est le monde de Johnny. Ils ne vont pas couper la branche sur laquelle ils sont assis.

Et puis tous ceux qui ont un très gros salaire, ce n'est qu'une petite partie de leurs revenus. Même si bien entendu l'idée d'un salaire maximum dérange les gros salaires (encore une fois, on n'en a jamais assez), ils savent tous qu'ils pourront se rattrapper autrement.

Enfin, pour tous ceux qui pensent que le salaire maximum c'est un bon début : GRAVE ERREUR. Au contraire, ça ne changera rien, et ils s'en serviront pour s'arrêter là, voire pour revenir en arrière.

Alors oui, le SMIG c'est bien un salaire minimum. Oui le SMIG est très important. Mais son pendant, c'est obligatoirement le revenu maximum. Parce que si l'argent des pauvres c'est le salaire, l'argent des riches c'est le revenu. Et n'oublions pas au passage qu'il y a aussi (encore ?) un revenu minimum, le RMI devenu RSA...